DROIT DE LA FAMILLE -

dROIT DE LA JEUNESSE

Droit de la famille et de la jeunesse


Vous vivez la difficile expérience d’une séparation voire d’un divorce ?


Il n’est pas toujours aisé de connaître nos droits et devoirs dans un contexte difficile émotionnellement. Administrativement, les procédures peuvent devenir compliquées (divorce par consentement mutuel ; pour cause de désunion irrémédiable ou en fonction du délai de séparation).


De nombreuses questions se posent également au niveau de la liquidation de vos biens.

Les modalités relatives aux enfants issus de votre union (autorité parentale ; hébergement ; aliments) peuvent poser difficultés. 


Contribution alimentaire à titre d’entretien et d’éducation des enfants ?

Pension alimentaire après divorce pour votre ex époux ou épouse ?

Différence entre contribution alimentaire et frais extraordinaires ? 


Chaque situation a ses spécificités … c est la raison pour laquelle un rendez-vous avec un avocat peut être utile, cet expert vous permettra d’introduire les actions adaptées à votre situation de vie.

La communication entre parties, c’est l’essentiel ….


Dans certains cas, des modes alternatifs au règlement de conflits pourront être envisagés. Si l’avocat comprend que les parties peuvent encore dialoguer ou qu’une aide d’un professionnel pourrait aider à retrouver un meilleur dialogue notamment concernant les modalités relatives aux enfants communs, il pourra diriger les parties vers un médiateur familial. La médiation familiale est de plus en plus développée et a déjà démontré d’excellents résultats dans les dossiers que l’avocat a pu gérer. 


Il existe également des ateliers de communication qui peuvent vous donner des boites à outils pour mieux communiquer ou comprendre l’autre partie.


Vous l’aurez compris de nombreuses solutions existent ! 


En outre, le droit de la famille ne se résume pas qu’aux procédures de divorces … 

Nous savons que la disparition d’un proche est particulièrement éprouvante. Pourtant les papiers et les démarches s’accumulent. L’avocat peut vous assister aux réunions notariales. Dans certains cas, l’avocat rédige l’attestation d’hérédité et la déclaration de succession. 


Autres cas de figures :


- vous êtes grands-parents ou une personne qui peut justifier d’un intérêt particulier avec un enfant et vous n’avez plus de contacts avec celui-ci, vous avez peut-être des droits. 


- vous êtes jeune adulte et êtes dans un état de besoin, vous avez peut-être la possibilité d’obtenir des aliments de vos parents chez qui vous ne vivez plus. Le CPAS intervient en effet subsidiairement aux créanciers alimentaires


Le droit de la jeunesse comprend notamment les assistances aux réunions SAJ ; SPJ ; audiences protectionnelles.


N’attendez plus et prenez contact avec SRL CABINET Elisa PINOT (voir onglet CONTACTS)


COMMENT POUVONS-NOUS VOUS AIDER ?